Salon de l'humain à Toulouse Penser et agir autrement pour bien vivre

Le 20 mars 2016 à 15h00

« Au coeur de l’Eau » le Samedi 19 mars à 17h15

Dr Guy Londechamp |  

Dr Guy Londechamp

Partant du constat qu'un organisme peut être affecté par un simple verre d'eau, le Dr Guy Londechamp nous invite à changer complètement de référentiel pour nous préparer à la révolution actuelle du passage de la physique-chimie de Newton à la physique quantique des champs c'est à dire des champs de conscience.

La conscience est la trame du système dans lequel nous sommes, où l'eau joue un rôle essentiel non seulement comme source de vie mais aussi comme milieu quantique capable à la fois de capter et transmettre toutes les informations du système.

L'image traditionnelle des poupées russes reste une bonne approche de la vision systémique : l'organisation en niveaux interdépendants, la distribution hologrammique de l'information, l'intrication et la résonance d'échelle, le biofeedback sont des concepts scientifiques applicables à l'ensemble du monde vivant, donc à la Nature toute entière considérée comme un système ouvert, plus grand que ses composants (dont le genre humain).

Cet « espace de phases » où évolue notre conscience transcende le temps et l'espace ; tout chante et danse dans l'univers, même nos protéines, et spécialement notre ADN.

Et notre ADN ne fonctionne pas sans eau : c'est dire que l'eau est le medium incontournable de toute vie dans la forme, mais aussi de la conscience qui habite cette forme et de sa cohérence.

Toutes les pollutions chimiques et physiques de notre eau (extérieure et intérieure) altèrent notre santé et nos liens sociaux…et les moyens techniques existent , qui permettent d'y remédier : nous verrons à travers des documents filmés et des images d'avant garde que le changement peut être très rapide à l'échelle des individus !

Et si on utilisait l'effet de cascade ?

Biographie
Dr Guy LONDECHAMP né le 28 mars 1950 à Dijon (21) France.

Etudes universitaires au CHRU de Dijon (sorti lauréat en 1974, thèse doctorat en 1976). Quelques années de remplacement en médecine générale, en ville comme à la campagne, et service militaire en Afrique (Mauritanie) entre 1977 et 1978.

Marié avec Monique en 1974, nous avons 3 enfants en bonne santé.

Installé en campagne entre 1980-85, approfondissement de la nature humaine à travers l’anthroposophie de Rudolf Steiner et les philosophies orientales, la pratique homéopathique, et l’auriculo-médecine (utilisation des pouls et du lien étroit reliant l’oreille à toutes les parties du corps et du psychisme) dès 1980.

J’ai animé ensuite un groupe de recherche pluridisciplinaire (médecins, dentistes, psychiatres , ostéopathes) pendant une dizaine d’années, de 1985 à 1995,effectué des formations, écrit deux livres: en 1987 « Symphonie du vivant » aux éditions Miexon (épuisé), en 1993 « L’Homme vibratoire » aux éditions Amrita (Dordogne),réédité et enrichi en 1998 (épuisé également).

Ma pratique permet d’approcher le langage cellulaire, et donc l’inconscient corporel et psychique, sous l’angle du décodage numérique avec l’aide de formes géométriques et de métaux; de trouver un sens à bien des situations de la vie de tous les jours, et de rendre à chacun la possibilité de mieux gérer sa vie (maladie, santé, épanouissement personnel) en incluant les liens familiaux et trans-générationnels, l’interaction constante avec l’environnement et les conditionnements culturels.

Je suis particulièrement impliqué dans des travaux de recherche sur l'eau depuis quelques années (2007) car elle est au coeur de la vie biologique et de toute vision intégrale de la santé (systèmes à vortex, tests cliniques au pouls, cristallisations sensibles.